Gallery news

print/design

Follow me:

Drb Tw Be Pin

Blu risonanze

  /    /  Blu risonanze
False consonanze (2017)
  100x120 cm

False consonanze (2017) 100x120 cm

Blu risonanze (2014) 
 diptych 
    100x120 cm

Blu risonanze (2014) diptych 100x120 cm

Blu risonanze (2014) 
 diptych right panel
    100x120 cm 
 diptych left panel
    100x120 cm

Blu risonanze (2014) diptych right panel 100x120 cm diptych left panel 100x120 cm

Matrice di blu (2014)
dittico    100x200 cm

Matrice di blu (2014) dittico 100x200 cm

Matrice di blu (2014)
dittico left panel  100x100 cm

Matrice di blu (2014) dittico left panel 100x100 cm

Matrice di blu (2014)
dittico  right panel  100x100 cm

Matrice di blu (2014) dittico right panel 100x100 cm

Blu notturno (2014)   dittico right panel     100x200 cm

Blu notturno (2014) dittico right panel 100x200 cm

Blu notturno (2014)   dittico left panel     100x100 cm

Blu notturno (2014) dittico left panel 100x100 cm

False consonanze III (2013)
  100x120 cm

False consonanze III (2013) 100x120 cm

Blu notturno (2014)   dittico right panel     100x100 cm

Blu notturno (2014) dittico right panel 100x100 cm

False consonanze I (2013)
  100x120 cm

False consonanze I (2013) 100x120 cm

Une deuxième série de peintures, « Blu Risonanze », concerne encore la rencontre des corps dans l’eau, mais cette foi-ci dans le cadre de piscines urbaines où ils semblent devenir prisonniers d’un contexte artificiel. Grace à l’énergie de la touche et à la couleur bleu qui domine, les formes s’harmonisent entre elles et dans l’eau, atteignant enfin leur liberté intérieure. Le bleu déclenche des résonances et dans le bleu elles s’amplifient et se dissolvent doucement, comme un écho lointain qui résonne dans l’âme. L’utilisation du bleu trouve sa justification dans sa capacité, surtout dans les tons profonds, de nous éloigner du contexte réel et nous attirer vers l’infini. Partir du figuratif en se dirigeant vers l’abstraction pour atteindre une dimension onirique. J’imagine les corps perdre leur matérialité grâce à l’eau et au bleu et devenir des âmes nageant dans un espace atemporel sans points de repère sauf l’eau, leur première source d’énergie. Je vois dans l’atmosphère magnétique de la piscine, douce et forte en même temps, l’évocation d’un univers suspendu dans l’espace et dans le temps, qui semble concentrer et résumer le questionnement existentiel qui est en chacun de nous.

Exposition « Blu risonanze », 6-15 septembre 2014, Galerie Etienne de Causans, 25 rue de Seine, 75006 Paris